Fissures superficielles et fissures structurelles, attention danger !

risque-effondrement-maison-fissures

Pour réaliser une finition décorative que ce soit en peinture ou avec un papier-peint il est toujours recommandé de traiter tous les désordres apparents de types fissures, tâches, défauts d’absorption et autres qui auraient une influence sur la finition.

Dans le cas des fissures, il est très important de comprendre la cause des phénomènes rencontrés avant de mettre en œuvre une solution, pour éviter qu’un problème grave lié à la structure même du bâtiment ne soit temporairement camouflé derrière une finition mais que le problème se repose rapidement. En cas de vente ultérieure cela pourrait d’ailleurs s’assimiler à un vice caché.

Pour poser un diagnostic d’un problème de fissuration, il y a lieu d’observer la totalité de la surface à rénover donc d’enlever les tableaux et les rideaux, d’écarter des murs les meubles et objets divers, d’ouvrir les placards etc

L’examen de la totalité de la surface permettra, avec l’aide éventuelle d’un spécialiste, de déterminer la localisation, la direction et l’importance des fissures rencontrées et ainsi mieux en comprendre les causes.

1/ Fissures superficielles : fissures courantes à réparer sans diagnostique de spécialiste.

Certains fissures sont simplement dues à la vétusté des supports ou des produits ou dues à des mouvements naturels du bâtiment. Elles ne présentent pas de problèmes graves et peuvent être réparées à l’aide d’enduit, calicot ou plus simplement avec une  toile de rénovation.

Ces fissures superficielles ne posant pas de risques particuliers, cf dessin, sont les suivantes :

(1) Faïençage (microfissures) dû à la vétusté du support ou à un problème d’accroche de la peinture

(2) Fissures fréquentes à l’angle d’une porte et dues au mode de construction

(3) Fissures entre plaques de plâtre mal fixées, au mur et/ou au plafond

(4) Fissure suite au décollement de plâtre ou d’enduit

(5) Fissures à l’angle d’une fenêtre vers le plafond

Fissures-superficielles-mur

 

2/ Fissures structurelles à diagnostiquer avant réparation.

D’autres fissures traduisent des problèmes beaucoup plus graves liés à des mouvements du bâtiment et il importe de diagnostiquer les causes de ces problèmes (malfaçon, accident, inondation, tassement…)  et de les résoudre si nécessaire en évitant de simplement recouvrir les fissures et d’attendre que le problème n’empire éventuellement.

Ces fissures potentiellement plus dangereuses, cfr dessin, sont les suivantes :

(6) Ecartements entre parois dans les angles de murs ou de plafonds

(7) Déplacement des solives ou des poutres de plancher à la perpendiculaire de la façade

(8) Fissures en dessous d’une plinthe ou entre deux ouvertures de maçonnerie

(9) Fissures oblique indiquant un tassement du sous-sol en direction perpendiculaire à la fissure

(10) Fissures en échelles suivant le cimentage des parpaings et dues souvent à un affaiblissement du sous-sol

Fissures-structurelles-mur

Les produits conseillés