Les toiles de rénovation en fibres polyester/cellulose versus les toiles de verre.

cassure-toile-de-verre

Jusqu’il y a une vingtaine d’année les seules toiles de rénovation utilisées étaient des toiles de verre. Le marché des toiles de rénovation lisse en polyester et cellulose vient depuis, très fortement concurrencer les solutions en verre pour plusieurs raisons.

  • Résistance multi directionnelle versus directionnelle

Les toiles de verre (maille chevron et autres motifs) sont fabriquées par tissage et offrent donc une résistance aux fissures dans le sens des fibres de verre, c’est à dire essentiellement dans le sens horizontal et le sens vertical par rapport à la pose. Par contre les toiles de verre sont bien moins résistantes en cas de phénomène de fissures dans le sens oblique parce que ces fissures ont tendance à défaire le tissage du produit qui perd alors sa résistance.

A contrario, nos revêtements de rénovations lisses (simplex ou duplex avec isolant) sont basés sur des structures de produits fabriquées de type « non-tissé » en d’autres mots les fibres ne sont pas tissées mais placées côte à côte dans toutes les directions et assemblées entre elles de façon chimique (liage par résine) ou mécanique (liage par aiguilletage). Ces toiles de rénovation lisses offrent un renforcement dans toutes les directions (multi directionnel) et sont donc bien plus performantes en renforcement mural que les toiles de verre.

  • Cassure des fibres de verre, versus allongement des fibres polyester ou cellulose

La résistance en traction des toiles de verre est assurée par la rigidité du verre. Le problème c’est qu’en cas de fissures dues aux mouvements du bâtiment,  le verre ne s’allonge pas et se casse. Alors que dans le cas de nos revêtements de rénovations lisses (simplex ou duplex avec isolant) fabriquées à partir de fibres plastique, cellulose ou viscose, toutes ces fibres peuvent s’allonger. En cas de fissures importantes le revêtement de rénovation sans verre ne se casse donc pas facilement au niveau des fissures mais aura tendance à s’allonger et continuer à remplir son rôle de rénovation et de décoration par-dessus la fissure.

  • Résistance à l’humidité

Les fibres de verre et de polyester sont peu ou pas sensibles à l’humidité et résistent donc bien aux situations de murs humides par exemple. Ce n’est pas le cas des fibres de cellulose qui ont tendance à se gorger d’eau et perdre une grande part de leur résistance en situation de forte humidité. C’est pour cette raison que dans certains cas des solutions à base de verre peuvent être intéressantes comme – des voiles de verre enduit de 200 à 600 gr/M2 ou – des toiles de verre (maille ou autre) avec isolant arrière avec une épaisseur de 3 et 5 mm.

  • Aspect lisse

L’aspect des toiles de rénovation en polyester cellulose est parfaitement lisse surtout si en plus elles sont enduites d’une couche dite coating en face à peindre, alors que les mêmes toiles se voulant lisses mais à base de fibres de verre ont toujours un aspect légèrement fibreux. L’un des inconvénients c’est que les toiles en verre donc d’aspect fibreux ne peuvent pas être enduites au joint alors que les toiles en polyester cellulose peuvent être enduites.

Après peinture le rendu des toiles polyester cellulose est parfaitement lisse sans joint visible alors que le même produit en verre est fibreux avec des joints légèrement visibles entre lés.

  • Tableau général de comparaison
Voile lisse à base deRésistance aux fissuresConséquence d’une fissure importanteRésistance à l’humiditéAspect final après peinture
Polyester celluloseMulti directionnelAllongementBon, très bon après peintureLisse et sans joint visible
Fibre de verreDirectionnelCassureExcellentFibreux, avec joint légèrement visible

Les produits conseillés