Pour mesurer l’efficacité de l’isolation par l’intérieur d’un revêtement mural, la mesure utilisée est la « résistance thermique».

Cette résistance thermique « R » d’un matériau exprime la capacité de ce matériau à résister au froid et au chaud. Plus le R est élevé, plus le produit est isolant, elle est exprimée en m².K/W (Kelvin par Watt). La résistance thermique prend en compte deux caractéristiques spécifiques du matériau à savoir l’épaisseur et la conductivité thermique.

La conductivité thermique λ (lambda) évalue la capacité d’un matériau à conduire la chaleur. C’est la quantité de chaleur traversant en 1 seconde un matériau de 1m d’épaisseur et d’une surface de 1 m² lorsque la différence de température entre les deux faces est de 1°C. Plus l’indice de conductivité est faible, c’est-à-dire plus le lambda est petit, au moins le matériau conduit la chaleur donc au plus ce matériau a de pouvoir isolant élevé.

Le coefficient de conductivité thermique s’exprime en W/m.K Watt par mètre par Kelvin. (Un Kelvin étant égal à une variation d’un degré Celsius et le mètre est le rapport entre épaisseur et surface).

MatériauLibelléConductivité
thermique
λ (W/m.K)
IsolantsMousse de Polyuréthane rigide (PUR)0,025
IsolantsAir (100 kPa)0,0262
IsolantsLaine de verre0,03
IsolantsLaine de roche0,033
IsolantsPolystyrène expansé (EPS)0,036
IsolantsFibre de bois0,038
IsolantsPaille (perpendiculaire aux fibres)0,04
IsolantsOuate de cellulose0,041
IsolantsPolyester (*)0,042
IsolantsLiège0,043
IsolantsLaine0,05
IsolantsCarton0,11
BoisContreplaqué0,11
BoisAggloméré0,15
BoisBois de pin (perpendiculaire aux fibres)0,15
BoisBois de chêne0,165
Naturel et dérivésAmiante0,16778
Naturel et dérivésPlâtre0,35
BoisBois de pin (parallèle aux fibres)0,36
Naturel et dérivésEau0,63
Naturel et dérivésTerre (sèche)0,75
Naturel et dérivésBrique (terre cuite)0,84
Naturel et dérivésMortier de chaux0,87
Naturel et dérivésBéton0,92
Naturel et dérivésCraie0,92
Naturel et dérivésCalcaire (2 g/cm3)1
Naturel et dérivésVerre1,23
Naturel et dérivésGrès (2,2 g/cm3)1,3
Naturel et dérivésMarbre2,08
Naturel et dérivésQuartz6,8
MétauxAcier inoxydable (18-8)26
MétauxPlomb35
MétauxAcier doux46
MétauxFonte50
MétauxFer80
MétauxZinc116
MétauxAluminium ( 99,9 %)237

(*) Plus λ est petite, plus l’isolation thermique est importante : La conductivité de l’isolant en fibres polyester utilisés au dos des produits proposés est de 0,0422 (W/(m.K)).

La résistance thermique R représente la résistance du matériau au passage de la chaleur. C’est donc l’inverse de la conductivité thermique. Au plus le matériau est épais, au mieux il résistera au transfert de chaleur.

En pratique, l’indice de résistance thermique s’obtient en divisant l’épaisseur en mètres par la conductivité thermique du matériau (lambda).

formule-resistance-thermique

La résistance thermique donne donc une indication de non-conductivité pour une épaisseur déterminée et permet donc de comparer le pouvoir d’isolation de matériaux différents en nature et en épaisseur.

Dans le cas de nos produits à envers isolants, la résistance thermique est :

  • Version 3 mm

formule-resistance-thermique-3mm

  • Version 5 mm

Pour en savoir plus, découvrez l’article sur :